Les rumeurs avaient vu juste. Aibo, le chien robot a été remis au goût du jour, amélioré et rendu plus intelligent. Ce retour est donc particulièrement attendu ! Cette nouvelle version du chien-robot de Sony s’est arrachée en quelques minutes. Un succès qui reflète les efforts du groupe pour renouer avec son glorieux passé.

aibo chien robot

Doté de formes plus arrondies, ce chiot numérique est censé devenir, le compagnon « idéal » pour toute la famille. Voyons voir, sans plus attendre ce qu’a de si spécial ce chien robot qui fait énormément parler de lui.

Sur le plan technique, la bête est animée par un processeur quadcore 64 bits et une série d’actionneurs qui lui procurent au total 22 libertés de mouvements (trois pour la tête, un pour chaque oreille, deux pour la queue, douze pour les pattes, une pour la taille, une pour l’embouchure, une pour l’encolure). L’Aibo ERS 1000 est capable de se rendre tout seul jusqu’à sa base pour se recharger. Il peut jouer avec des  jouets spéciaux comme une balle et un os par exemple. Les yeux de ce chiot robotisé sont constitués d’écrans OLED capables d’exprimer de nombreuses expressions et émotions.

Sony annonce que le robot chien, dispose de deux caméras, d’un haut-parleur, de quatre microphones, de détecteurs de présence, de capteurs de distance, de gyroscopes, de capteurs tactiles, de capteurs de lumière, etc. Vous l’aurez compris, la liste est longue… le robot bénéficie également d’une intelligence artificielle qui permet à son comportement de changer dans le temps. Cet apprentissage s’appuie non seulement sur les données récoltées directement auprès du propriétaire, mais aussi sur les serveurs de Sony qui peuvent lui fournir des analyses provenant des autres exemplaires en utilisation. D’une certaine manière, Aibo profite donc d’une intelligence collective créée par tous ses congénères !

Contrairement à la première génération qui avait été vendue comme une sorte de jouet, l’Aibo ERS 1000 a également l’ambition de devenir un assistant domotique mobile. De quoi faire concurrence à Google, Amazon ou Apple qui ont opté pour des assistants fixes au sein d’enceintes connectées par exemple. De plus, Sony espère que les développeurs produiront une grande quantité d’applications pour alimenter son Aibo Store.

En effet, le nouvel Aibo est totalement connecté à Internet, grâce à ses modules Wi-Fi et LTE. Ses données peuvent être sauvegardées dans le cloud. De plus, le propriétaire bénéficie d’une application mobile qui permet d’accéder à ses paramétrages, de consulter les photos prises par Aibo et de télécharger des logiciels d’extensions depuis l’Aibo Store. Enfin, il ne faut pas oublier l’accessoire inévitable : l’os artificiel « Aibone ». A première vue, il ne dispose pas de fonctionnalités numériques particulières.

Cette fois ci, le moins que l’on puisse dire est que Sony a réellement exploité les innovations des dernières années dans le domaine de l’intelligence artificielle et de la robotique !

Reste à savoir si le public adhérera à cette nouvelle version d’Aibo, mais surtout si ce dernier saura trouver une vraie place dans nos vies. Il sera mis en vente au Japon (et uniquement là pour l’instant) dès le 11 janvier 2018 et coûtera 198 000 yens, soit 1 600 euros. À cela, viendra s’ajouter un abonnement obligatoire de 26 euros par mois.