L’APC d’El Harrach vient de faire une demande à la wilaya d’Alger pour délocaliser le marché de gros de téléphonie mobile et accessoires de sa commune.

Il faut savoir que le marché de Belfort est occupé par plus de 200 revendeurs depuis des années, le marché a vu le jour au milieu des années 90.

Selon (UGCAA), M. Mustapha Zebdi, président de l’association de protection et d’orientation des consommateurs (APOC), estime plus de 7 millions de dollars  de merchandise du marché des téléphones portables en Algérie, une grande partie échappe au contrôle de l’etat algérienneSelon lui, la majorité de ces produits sont contrefaits et fabriqués en Chine ou Dubai.

La réussite du marché de gros de téléphonie mobile (ex-Belfort) est l’absence de service après-vente.