C’est devenu une habitude. Régulièrement, sur Facebook, on voit débarquer dans nos fils d’actualité des messages vantant ceci, demandant de faire cela, etc. Il en est un qui revient régulièrement, la défense de la « vie privée ». C’est le cas actuellement, et une fois encore, ce n’est qu’un hoax.Vous avez peut-être déjà vu un statut comme celui ci-dessous. Sachez, si ce n’est pas encore le cas, que les messages de ce type n’ont aucune valeur juridique. En créant un compte Facebook, l’utilisateur accepte les conditions d’utilisation, pleines et entières. Si quoi que ce soit ne plait pas, on ne s’inscrit pas, ou on se désinscrit.

Facebook n’a pas le copyright sur vos publications, comme le rappellent ces mêmes conditions d’utilisation.Et parce que vos publications sont publiques, elles sont accessibles, et utilisables. Vous pouvez, cela dit, restreindre leur visibilité ou les supprimer. Ne vous fiez pas non plus aux références censées être techniques dans ces statuts. Le fameux article 1-308 du Uniform Commercial Code ne permet pas de s’affranchir des conditions d’utilisation et le statut de Rome n’a absolument rien à voir avec la vie privée.

Ce genre de message revient depuis plusieurs années maintenant, un peu comme ceux annonçant que le réseau social va devenir payant.

commentaires