Samsung aurait tranché : face à l’imbroglio du Galaxy Note 7 et la combustion d’un modèle soit disant « sécurisé » à l’intérieur d’un avion de la compagnie Southwest Airlines, le numéro un mobile aurait pris la décision d’accélérer la production de son Galaxy S8. Selon un média spécialisé sud-coréen, l’objectif prioritaire serait de faire en sorte que la sortie anticipée du S8 « gomme » aux yeux du grand public la débâcle du Note 7, dont les effets économiques ne se feront ressentir que lors du trimestre en cours (raison pour laquelle il ne faut sans doute pas s’attarder sur les bons chiffres annoncés pour le trimestre précédent).

galaxy s8

Ainsi, le créneau de sortie du Galaxy S8 se déplacerait du début avril au début…du mois de février, un véritable bond dans le temps qui s’accompagnerait en plus d’une refonte globale du mobile. Samsung s’ « inspirerait » en effet des rumeurs concernant l’iPhone 8 pour couper l’herbe sous les pieds d’Apple en retirant le bouton Home de la façade du S8. Idéalement, le nouveau bouton Home serait placé sous l’écran, mais le challenge technologique est réel et le temps presse, si bien que le géant mobile s’emménagerait une porte de sortie en plaçant le bouton Home à l’arrière du mobile. Evidemment, l’écran occuperait alors la quasi totalité de la façade « exploitable » (c’est à dire hors zone où l’on trouve la caméra frontale ou le micro), mais Samsung viserait même le 100% de taux d’occupation d’écran, ce qui n’a encore jamais été fait pour un smartphone.

Outre ces modifications, le S8 embarquerait un double capteur photo (comme sur l’iPhone 7 Plus) de 16 et 8 MPx ainsi qu’une nouvelle génération de processeurs, le Snapdragon 830 (à 10 nm) et un Exynos aux références encore inconnues. Et le festival ne s’arrêterait pas là : bien décidé à faire oublier son epic fail concernant le Note 7, Samsung préparerait un nouveau type de smartphone, probablement pliable, qui serait lui aussi dévoilé lors du premier trimestre 2017.

 

commentaires