La Ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, Houda-Imane Faraoun, était hier l’invitée de la rédaction de la radio chaîne 3. Durant plus de 20 minutes, la Ministre est revenue sur plusieurs points cruciaux, à savoir le lancement prochain de la 4G, le contenu numérique, le e-commerce et les prix d’Internet.

Houda

 » Pas de baisse des prix d’Internet « 

Il n’y a même pas un mois, la Ministre déclarait lors du Forum du quotidien arabophone Echaab que les prix d’Internet n’augmenteront pas. Il faut savoir qu’ils ne baisseront pas non plus, du moins dans l’immédiat. Mme Faraoun a appellé hier les consommateurs algériens  » à une certaine forme de solidarité « .  » Les investissements consentis par Algérie Télécom sont conséquents et continus. On rénove à chaque fois le réseau dès la moindre nouveauté, les nouvelles technologies étant en constante évolution. On ne peut donc pas baisser les prix d’Internet dans le contexte actuel rapidement car cela porterait préjudice aux endroits que nous sommes en train de désenclaver et de raccorder « . Par contre,  » les tarifs baisseront dès l’instant où nous disposerons d’une industrie de contenu. Certains pays sont même arrivés à fournir Internet gratuitement grâce à ce type d’industrie « , a déclaré la responsable du secteur des TIC.

L’industrie du contenu revient constamment dans les discours de la Ministre. Pour elle, les investissements de l’Etat algérien dans le domaine des nouvelles technologies ne seront rentabilisés que lorsque notre pays sera à même de fournir un contenu national. «  L’industrie du contenu ne demande que de la matière grise, rien d’autre  » selon elle.

 » Une erreur monumentale d’aller vers le e-paiement  » ?

Le e-paiement serait  » dépassé  » de nos jours. La Ministre l’a clairement affirmé. Pour elle,  » il faut se montrer rationnel et s’engager sur quelque chose de concret. Si l’on regarde ce qui se passe de par le monde, le e-paiment est dépassé. Aujourd’hui, on parle de m-paiement. Cela serait une erreur monumentale à mon sens d’aller vers l’e-paiement. Le m-paiement est maîtrisé dans le monde. On parle de banque mobile, de poste mobile. Pourquoi alors passer par une phase intermédiaire qui est le e-paiement ? « . Aucune échéance n’a cela dit été donnée par la Ministre. Quant à l’introduction du e-commerce, il serait toujours en phase de préparation, le dispositif technique permettant de garantir la sécurité des consommateurs n’étant toujours pas opérationnel.

 

La 4G mobile lancée en fin d’année

Enfin, concernant le lancement de la 4G mobile, Houda-Imane Faraoun tient toujours le même discours. L’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécoms devraient annoncer le 15 mailes résultats de l’appel d’offres lancé le 07 janvier dernier. Les opérateurs auront ensuite un délai compris entre 3 et 6 mois pour déployer leur réseau pour une commercialisation prévue en fin d’année.

 

commentaires