JUMIA, le leader du e-commerce en Afrique, a présenté mercredi 19 avril 2017 au Centre International des Conférences d’Alger (CICA) Abdelatif Rahal le « Livre Blanc, L’Algérie Mobile 2017 » lors d’une conférence de presse animée par Sacha Poignonnec, Co-Fondateur de Jumia Groupe et Sophienne Baudry, Co-directeur de Jumia Algérie.

jumia

« Le taux de pénétration et d’utilisation du Smartphone est en forte croissance en Algérie. Le secteur du mobile continue d’ouvrir la voie à l’innovation. Avec une population de 40,72 millions d’habitants, 18 millions d’Algériens utilisent déjà internet avec un taux de pénétration de 44% ». Des chiffres qui ont été révélés par Sacha Poignonnec, Co-Fondateur et Co-CEO du groupe Jumia, N°01 du commerce en ligne en Afrique suite à une étude réalisée en parallèle dans les 15 plus gros pays Africains ou Jumia opère actuellement. Une conférence de presse qui s’est tenue en marge de la prochaine Mobile Week, un évènement commercial d’envergure organisé par Jumia du 24 au 28 avril 2017 et qui consiste en une semaine de soldes sur les meilleurs smartphones proposés par le site.

Pour les souscripteurs mobiles, on compte 47.64 millions d’algériens sur 960 millions d’habitants sur le continent. Parmi ces derniers, ils étaient 39% d’algériens à utiliser Internet sur leurs mobiles en 2016.

jumia.dz

Selon cette étude, 720 millions de Smartphones seront vendus en Afrique d’ici 2020. Sur Jumia, ces derniers constituent la part dominante des ventes de téléphones. En 2016, 9% des ventes concernait de téléphones mobiles au moment où 91% des algériens préféraient les Smartphones. La vente de ces derniers est en plein essor sur Jumia avec un taux de croissance de 15% de 2015 à 2016.

Les algériens sont devenus des mordus du m-commerce puisque, chaque mois, Jumia Algerie enregistre 577.000 visites, dont 42% de femmes et 58% d’hommes, ce qui représente une évolution de 44% de 2015 à 2016.

jumia

Si l’Algérie fait donc figure de meilleure élève au Maghreb et en Afrique en termes de pénétration internet et mobile et de potentiel de croissance, des efforts doivent être engagés pour encourager une population encore assez frileuse à découvrir les derniers usages d’internet sur mobile tels que le m-commerce. « Le m-commerce a donc encore du chemin à faire pour se faire connaître dans tout le pays tout d’abord puis enfin recueillir la confiance des algériens et les séduire par l’offre, le prix et l’expérience client », a ajouté Sacha Poignonnec, Co-Fondateur du groupe Jumia.

commentaires