L’une des grandes avantages d’Android est le pouvoir personnaliser l’interface de son téléphone par le simple biais d’une application à installer sans rooter. Fonctionnalité reprise par Apple en 2014 sur iOS 8 mais avec apple il faut un jailbreak pour profiter, les claviers les populaire  au pris des utilisateurs. En voici une sélection

clavier android

1 – SwiftKey : la tête d’affiche

Lancé en 2010, SwiftKey est l’un des piliers des claviers alternatifs d’Android et il s’agit même souvent du premier cité dans cette catégorie. Gratuit, « intelligent » et apprenant de son utilisateur, il permet de gagner en vitesse de frappe. SwiftKey anticipe les prochains mots ou emojis que vous souhaiterez utiliser en fonction de vos habitudes (soit à la longue, soit après avoir scanné vos mails et réseaux sociaux) et vous les propose afin de rendre votre saisie encore plus rapide.

Plus qu’un simple clavier intelligent, SwiftKey est très facilement paramétrable. De base, il propose près d’une vingtaine de thèmes différents, d’autres étant accessibles depuis le SwiftKey Store. Libre à l’utilisateur ensuite de régler la disposition des touches, la taille du clavier et même sa position en le décrochant du bas de l’écran.

Enfin, cerise sur le gâteau pour les adeptes des statistiques inutiles, SwiftKey affiche quelques chiffres amusants, comme la distance parcourue par le doigt en mode « Flow », le nombre de fautes corrigées ou le nombre de mots prédits. Pour les plus curieux, il peut même générer une carte thermique du clavier affichant les touches les plus utilisées.

SwiftKey Keyboard
Prix: Gratuit

2 – Swype : le précurseur

Avant même que SwiftKey l’intègre, la saisie gestuelle a été instaurée par Swype voilà quelques années de cela. Rien que pour cela, il mérite donc sa place dans cette sélection. Payant (1,12 euro) et personnalisable (de nombreux thèmes sont disponibles, dont un dédié à Star Trek), Swype est plus sobre que SwiftKey, mais également moins complet dans ses options et moins efficace dans ses propositions de mots.

Il apporte une petite touche d’originalité dans cet écosystème en proposant son propre système de reconnaissance vocale (Dragon Dictation) plutôt que de se reposer sur celle de Google. Idéal pour ceux qui veulent s’émanciper autant que possible du géant de la recherche.

Swype Keyboard Trial
Prix: Gratuit+

3 – Fleksy : l’original

Si vous cherchez quelque chose de différent, Fleksy pourrait bien répondre à vos besoins. Contrairement aux autres, Fleksy – dont le rachat par Pinterest a été officialisé en juin 2016 – ne s’embarrasse pas d’une saisie gestuelle et vous demandera donc d’appuyer sur toutes les lettres. En revanche, le correcteur automatique est bien de la partie et c’est la navigation qui se réalise en glissant son doigt sur l’écran.  Un geste vers la droite insère un espace, un second ajoute un point, un glissement vers le bas ou vers le haut permet de changer le dernier mot en fonction des différentes propositions du clavier et un geste vers la gauche supprime le mot.

La personnalisation est également omniprésente avec non seulement des thèmes et une gestion de la taille, mais également une barre supplémentaire située au-dessus du clavier qui peut héberger des outils classiques (copier, coller, des flèches de navigation…), les caractères numériques, des GIF et des emojis, et d’autres encore. Enfin, vous pouvez rajouter quelques effets visuels, comme le changement de la couleur des touches pour chaque mot ou une surbrillance en forme de cœurs. Oui, c’est totalement inutile, et c’est ce qui le rend indispensable.

Fleksy est difficile à appréhender si vous tapez depuis longtemps sur un clavier traditionnel, mais avec un peu de détermination, vous pourriez y trouver un clavier particulièrement intéressant et pratique.

Clavier Fleksy + Emoji

4 – Minuum : l’inhabituel

Votre écran est tout petit ? Votre dalle tactile ne fonctionne que sur son extrémité basse ? Vous aimez essayer de nouveaux concepts ? Vous aimez utiliser la fonction « écran scindé » de votre smartphone ? Minuum est fait pour vous. S’il peut s’utiliser comme n’importe quel autre clavier – ce qui perd beaucoup de son intérêt puisque dans cette position il n’apporte rien de plus que ses concurrents -, Minuum se démarque par son mode « Mini ».

Réduit sur une ligne, Minuum propose son propre mode de saisi intelligent. Il demande un certain temps d’adaptation, c’est certain, mais avec ses quelques raccourcis de navigation et sa compréhension des mots (efficace aussi bien en anglais qu’en français). 2016 oblige, les emojis sont également de la partie.