À la suite d’un premier test qui s’est révélé concluant, le LG G5 nous a révélé de nombreuses nouveautés qui comptent des innovations de taille que même les rivaux auront du mal à encaisser dans la première partie de l’année. Parmi elles, on compte un rehaussage de la partie matérielle et logicielle, en plus d’une suite d’accessoires qui viennent s’installer à la manière de modules complémentaires au LG G5 (à l’image du Project Ara) que nous allons brièvement aborder lors de cette comparaison. Une véritable évolution du G4 qui s’annonce comme la meilleure gamme confondue à toutes celles sorties jusqu’à ce jour. Maintenant, découvrons si ce nouvel LG G5 est capable de détrôner le LG G4.

le LG G5 se voudrait être une véritable claque en main, avec un design plus majoré que le LG G4 qui partait dans la folie des grandeurs. Aujourd’hui, nous avons un produit qui se montre mieux fini au premier abord, avec un châssis entièrement constitué de métal, sauf l’écran dont le verre est armé de la technologie Gorilla Glass 4. Après l’avoir manipulé quelques minutes sur des applications lourdes, le mobile s’est montré très réactif, mais cela sera à vérifier lors de son passage en test. De mon côté, je dois admettre être assez conquis par le produit, hormis l’arrière que je trouve un peu disgracieux et qui ne plaira pas à tout le monde ; c’est une évidence. Ceci étant, il abrite des particularités que beaucoup ne soupçonneraient pas à l’œil nu. Peut-on parler de chef d’œuvre, nous en sommes pas loin, et même le G4 semble faire pâle figure à côté de la bête.

Voici une première approche du LG G5 avec son design ‘Silver’.

 

Personne n’y a cru, mais LG l’a fait ! Le mystérieux procédé de batterie amovible a vu le jour par l’annonce officielle du LG G5, en plus de confirmer un smartphone en métal. Pour parler de ce nouveau système de batterie coulissante, l’accès se fait par deux encoches enfouies de par et d’autre de la coque sur lesquelles il faut réaliser une pression pour scinder le LG G5 en deux parties. Une fois ouvert et enlevé, la batterie se dévoile assise son module standard, mais pas collée puisqu’elle est réutilisable avec d’autres modules introduits par LG que l’on peut installer à la place du module standard. Par ces derniers, le LG G5 possède la capacité de se transformer en véritable caméscope. Pour cela, le module en question apporte 1200 mAh de capacité supplémentaire à la batterie pour un total de 3000 mAh. Quant au second module proposé, ce dernier permettra de produire une qualité sonore d’une plus grande fidélité.

Voici comment est conçu le mécanisme de batterie coulissante du LG G5.

 

Une finition métal donc, avec une batterie amovible coulissante, un lecteur de cartes mémoire microSD, mais aussi un lecteur d’empreintes digitales. Ce dernier sonne comme une technologie du futur, mais est déjà bien existant et a été installé sur le G5 de 2016, bien que cela n’avait point fait l’objet de ragots depuis le début des rumeurs. Pour la première, le lecteur d’empreintes digitales est un atout sympathique, mais est-il vraiment indispensable d’en posséder un. Je vous répondrai que «Non». Pourquoi ? Bien que la technique se montre très pratique au quotidien, je dois avouer être assez dubitatif vis-à-vis de cette technologie qui est pour moi en trop, voyant bien que la fonctionnalité KnockCode s’oriente vers le même type d’options ou presque. Du moins pour un point particulier qui est le déverrouillage de l’écran ou le paiement par empreintes, ou encore par code.

Voici les modules et accessoires dévoilés lors de l’annonce officielle du LG G5, je vous laisse les savourer.

 

Alors que LG a ajouté la composante à son V10, je ne pense pas que le LG G5 ait besoin de ce type de technologie, mais je peux d’ores et déjà vous dire qu’il adoptera… Pourquoi ? Pour se calquer à l’évolution du marché de la mobilité tout simplement. Est-ce une mauvaise chose ? Non, puis vous pouvez très bien choisir de ne pas l’utiliser.

Le LG G4 a aussi un charme bien à lui avec ces fameuses coques en simili-cuir.

LG G5 vs G4 : qualité écran

Alors que le LG G4 était resté assis sur un écran de 5,5 pouces, la plupart des rumeurs aimaient partir dans la folie des grandeurs en avançant un écran de 5,6 pouces ou d’une plus grande taille. Pour les contredires, celles-là ont eu tort et ont laissé place autres plus censées qui évoquaient une diagonale d’écran plus petite. Ainsi, le LG G5 revoit sa taille d’écran pour stationner en 5,3 pouces pour une définition Quad-HD/2K, soit 1440 x 2560 pixels. C’est la même que le G4, mais avec une répartition des pixels plus condensée qui évolue de 538 pixels par pouce du G4 à 554 pour le G5. À l’œil nu, la différence n’est pas si flagrante, même si nous avons remarqué un léger avantage en faveur du G5. Quant à la technologie, l’AMOLED n’est pas de la partie puisqu’il s’agit encore d’un IPS LCD. En soi, c’est un bon point qui sera apprécié par beaucoup pour profiter d’une fidélité des couleurs qui se veut en marge de la réalité. En plus de cela, le LG G5 possède un écran qui se veut ultra lumineux de l’ordre de 850 nits, là où le G4 s’arrête à 5,3. En haute luminosité, les reflets de soleil n’auront qu’à bien se tenir !

https://i0.wp.com/www.allotech-dz.com/wp-content/uploads/2016/02/testee.jpg?w=696   sample de l’écran Quad-HD/2K de 5,5 pouces du LG G4.

LG G5 vs G4 : interface logicielle

Pour moi, l’interface modifiée de LG est celle qui est le plus fidèle à Android, après celle de Sony. Cela dit, il demeure toujours des applications et d’autres fonctions que beaucoup d’utilisateurs n’emploient pas, sans compter ces processus, inconnus des utilisateurs, qui tournent en tâche de fond 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Ayant moi-même migré vers une version AOSP (Android Open Source Project), je n’ai alors plus tous ces bloatwares sur mon Android, excluant également ceux de Google que je n’ai pas réinstallé. Devinez quoi ? Mon smartphone Android produit une autonomie bien plus convaincante qu’auparavant. Une autonomie à l’état pur, brute ou je ne saurais comment définir cela, mais mon téléphone mobile revit. Devinez quoi, la nouvelle interface de LG UX 5.0 se veut plus légère, mais dont les changements ne plairont peut-être pas à tout le monde, une fois encore… Le plus gros changement qui a été orchestré par la marque avec le G5 s’opère au niveau de l’écran d’accueil qui ne propose dorénavant plus de tiroir d’applications puisqu’elles sont toutes installées sur l’écran d’accueil, à l’image de celles d’autres fabricants. Ceci mis de côté, les couleurs et l’aspect de l’interface se montrent très proches et de la même fluidité que LG UX 4.0 du G4.

sur les captures d’écran exposées au-dessus, il s’agit de l’interface du LG G4 avec LG UX 4.0. Maintenant, imaginons que le tiroir d’applications n’existe plus, et nous obtenons LG UX 5.0 du G5.

Concernant la version d’Android qui est installée, vous n’avez pas de souci à vous faire sur ce plan puisque nous sommes bien devant Android 6.0.1. Le moins que l’on attendait, voyant que le G4 a déjà droit à son Marshmallow.

LG G5 vs G4 : appareil photo

Sur le plan de la qualité photo et vidéo, LG nous a prouvé son savoir-faire depuis son G2. LG G2 qui fut la révélation lors de son annonce officielle puisque c’était l’un des premiers smartphones Android pourvu d’un stabilisateur optique (OIS), en plus d’être le premier à réaliser de véritables photos «potables» en situation de faible luminosité. Cette année, le LG G5 est toujours accompagné d’un appareil photo de 16 millions de pixels, mais accoudé par un second de 8 mégapixels (aussi au dos). Pourquoi mettre deux appareils photos à l’arrière ? La plus se trouve dans les angles qui sont plus grands que toutes autres caméras dorsales des smartphones disponibles sur le marché. Ainsi, le capteur de 16 mégapixels possède un angle de 78 degrés et une ouverture f/1.8, tandis que le 8 mégapixels élargit le tout avec un angle total de 135 degrés et une ouverture f/2.4. Pour compléter le tout, sachez que le LG G5 s’amène également avec un stabilisateur optique (OIS) et un autofocus laser pour assurer la mise au point d’image.

Voici un aperçu de l’arrière du LG G5 avec son dos légèrement bossu par ses appareils photos et autres capteurs.

 

Quant à l’appareil photo installé en façade, celui-ci compte toujours un nombre de 8 millions de pixels au compteur. Nous avions espéré un flash qu’il faudra oublié, mais cette appareil photo en façade est tout de même capable de produire de la vidéo en définition Full-HD (1920 par 1080 pixels) et des photos amplement correctes pour des selfies.

LG G5 vs G4 : performances

Snapdragon 820 sous le capot ! C’est le nouveau System-on-Chip que ce nouveau G5 abrite en 2016, sachant bien que LG ne possède pas de solution maison «viable» à l’heure actuelle. Sur le plan des performances, le Snapdragon 820 semble produire moins de chauffe, Qualcomm l’a assuré puisque ce nouveau processeur revient sur une base de quatre cœurs, avec une gravure encore plus fine en 14nm. Un pari risqué, mais le fondeur américain n’en est plus à son coup d’essai. En revanche, une partie de sa fabrication a été délocalisée dans les usines de Samsung. Apparemment, Qualcomm ne possède pas assez d’engins pour assurer la très forte demande qui se profile en 2016.

https://i2.wp.com/www.allotech-dz.com/wp-content/uploads/2016/02/test-2.jpg?w=696Le LG G4 possède le Snapdragon 810 de 8 cœurs, tandis que le LG G5 évolue vers un Snapdragon 820 de quatre cœurs. Ce dernier se veut plus économe et abrite la puce graphique Adreno 530, qui est plus de deux fois plus performantes que celle du S820 avec 588 gigaFLOPS. Un vrai foudre de guerre pour les tâches intensives.

 

Quant à la mémoire vive, nous avons bien la confirmation pour 4 Go de RAM, en en format LPPDR4. En différence au LPPDR3, cela n’apporte pas un gain aussi significatif en termes de vitesse d’exécution, si ce n’est 10 à 15% de rapidité.. Cela étant dit, c’est le chiffre «4» qui nous intéresse ici. Avec un noyau de linux bien optimisé (kernel), Asus avait déjà su nous montrer les prouesses d’un mobile doté de cette quantité de mémoire vive et ce, en étant capable de faire fonctionner 5 jeux simultanément. Quant à la partie graphique, ce qui est inscrit sur la papier m’irrite les yeux avec plus de 550 gigaFLOPS au compteur. C’est complètement dingue et c’est plus du double de la puissance graphique actuelle d’un S6 edge+ pour vous donner une idée, en plus de dépasser le X1 de Nvidia de peu ; qui produit environ 512 gigaFLOPS. C’est 25% de performances graphiques en plus qu’une Shield Android TV, en clair.

En ce début 2016, le LG G5 est plus performant des smartphones du marché sur le papier, au côté du Galaxy S7.

Quant au reste, il est difficile de parler d’harmonisation matérielle tant que nous n’avons pas testé le produit… Reste que les précédents mobiles de LG dans le haut de gamme (LG G2, G Pro 2, G3, G4, G4 Stylus, V10 et Cie) arrivent à produire d’excellentes performances dans la vie de tous les jours, bien que certaines mises à jour sont parfois bancales. Inutile de le cacher, Marshmallow n’était pas parfait au début. C’est pourquoi le LG G4 a eu une seconde mise à jour logicielle pour renforcer l’optimisation au niveau de la gestion des ressources, et améliorer l’autonomie.

LG G5 vs G4 : batterie / autonomie

 

Pour continuer sur l’autonomie justement, le LG G4 est loin d’être le smartphone qui produit la meilleure autonomie sur le marché, mais il a un avantage de taille que beaucoup de smartphones n’ont pas (ou plus) qui n’est autre que sa batterie amovible. Ainsi, il est possible d’y installer une batterie de secours très facilement. En revanche, nous ne vous dirons jamais assez qu’une batterie officielle est préférable pour jouer le rôle de «batterie de secours», même si une batterie de plus grosse capacité de marque inconnue vous fait de l’œil. Souvenez-vous que la batterie officielle est toujours la plus fiable puisqu’elle est optimisée pour le smartphone. Quant aux autres fabricants de batteries, le plus confiant est Seidio, je m’en fie à mon expérience. Pour les autres, je ne les ai pas essayés, mais ils se font rares.
https://i1.wp.com/www.allotech-dz.com/wp-content/uploads/2016/02/test-3.jpg?w=696

Contrairement au G5 qui propose une batterie de 2800 mAh, celle du G4 est plus généreuse avec 3000 mAh.

Du côté du G5, LG a tenu le pari d’une batterie amovible en évoluant vers un design métal ! Complètement fou en y repensant, et j’apprécie particulièrement les évolutions du genre. La batterie n’est certes plus d’une capacité de 3000, mais de 2800 mAh – ce qui représente une perte de 200 mAh – mais elle est toujours accessible par l’utilisateur. En plus de cela, un module, ou devrais-je dire un accessoire (à acheter séparément) qui vient remplacer le bas du smartphone pour ajouter 1200 mAh de capacité à la batterie, ce qui donne un total de 4000 mAh. Comme LG le dit, ce module peut être exploité dans n’importe quelle circonstance, mais sera très apprécié par les personnes qui ont un usage intensif de leur mobile, en plus d’apporter un grip qui améliore la prise en main en prise de photo et de vidéo. Comme je l’évoque plus haut, il existe un second module, mais celui sera moins prisé par les utilisateurs puisqu’il vise simplement à améliorer la qualité sonore en remplaçant les haut-parleurs habituels par d’autres plus qualitatifs.

Voilà comment se présente la batterie amovible coulissante du LG G5 qui permet aussi d’améliorer la prise en main lors de la capture de photo et vidéo, en plus d’apporter un système d’autofocus intuitif.

LG G5 vs G4 : caractéristiques techniques

LG
G5
LG
G4
SystèmeAndroid 6.0.1 Marshmallow
(avec l’interface maison LG UX 5.0)
Android 6.0 Marshmallow
(avec l’interface maison LG UX 4.0)
ÉcranIPS-LCD : 5,3 pouces
Quad-HD/2K (1440 x 2560 pixels)
~ 554 pixels par pouce,
70,1% de la façade occupée par l’écran
Gorilla Glass 4, soit environ 85% de
résistance aux chocs à un mètre de hauteur
IPS LCD : 5,5 pouces
Quad-HD/2K (1440 x 2560 pixels)
~ 538 pixels par pouce,
72,5% de la façade occupée par l’écran
Gorilla Glass 3, soit environ 40% de
résistance aux chocs à un mètre de hauteur
ProcesseurSnapdragon 820 (64 bits)
quadricœur (4/Quatre)
x2 Kryo @2,1 GHz
x2 Kryo @1,6 GHz
(gravé en 14 nanomètres)
Snapdragon 808 (64 bits)
hexacœur (6/Six),
2x Cortex-A57 @1,82 GHz
4x Cortex-A53 @1,44 GHz
(gravé en 20 nanomètres)
Puce graphiqueQualcomm Adreno 530
(jusqu’à 588 gigaFLOPS)
Qualcomm Adreno 418
(jusqu’à 172 gigaFLOPS)
Mémoire RAM4 Go
(en LPPDR4)
3 Go
(en LPPDR3)
Mémoire interne32 Go et plus
(lecteur microSD : oui;
jusqu’à 2 To)
32 Go
(lecteur microSD : oui)
Appareil photoarrière : 16 mégapixels
avant : 8 mégapixels
arrière : 16 mégapixels
(ouverture f/1.8)
avant : 8 mégapixels
(ouverture f/2.0)
ConnectivitéWi-Fi (Dual-Band) a/b/g/n/ac
GPS (A-GPS) + GLONASS + BDS
Bluetooth 4.2 (A2DP, LE, apt-x)
LTE 4G (Tri-Band) cat.9 jusqu’à 450 Mbit/s
Wi-Fi (Dual-Band) a/b/g/n/ac
GPS (A-GPS) + GLONASS
Bluetooth 4.1 (A2DP, LE, apt-x)
LTE 4G (Tri-Band) cat.6 jusqu’à 300 Mbit/s
Batterie2800 mAh
(amovible : oui, par
un système coulissant)
+ 1200 mAh
(avec LG Cam Plus)
= 4000 mAh
3000 mAh
(amovible : oui)
Dimensions149,4 x 73,9 x 7,7 mm148,9 x 76,1 x 6,3-9,8 mm
Poids159 grammes155 grammes
DAS0,62 W/kg (à la tête)
Type
de SIM
nano-SIM (x2)nano-SIM (x1)
(version double-SIM : LG H818)
Particularités– Scanner d’empreintes digitales
– Quick Charge 3.0 :
83% d’énergie en 30 minutes
40% plus rapide que Quick Charge 2.0
– Batterie amovible coulissante
– Lecteur mémoire pour microSD (2 To)Accessoires modulables :
– LG Cam Plus (1200 mAh)
– LG Hi-Fi Plus avec B&O Play
– LG 360 VR, LG 360 Cam,
LG Rolling Rot, LG Tone Platinium,
H3 by B&O PLAY
(écouteurs intra-auriculaires)
– Quick Charge 2.0 : ~ 1h15 pour 100%
– Batterie amovible : très simple d’accès
– Lecteur mémoire pour microSD
– Coques de différentes matières
Prix699 euros (en 32 Go)
Couleurs : Silver, Titan, Gold, Pink
autour de 390 euros (neuf)
autour de 330 euros (occasion)

LG G5 vs G4 : première conclusion

Encore un peu tôt pour le dire, mais le LG G5 s’annonce déjà au-dessus du G4 sur bien des aspects, hormis la capacité de la batterie qui enlève 200 mAh et sa taille d’écran qui perd 0,2 pouces. En 2016, LG a écouté les critiques des utilisateurs en revenant à un standard plus prisé des utilisateurs vers un écran de 5,3 pouces, tout en adoptant un nouveau processeur, un design entièrement revu avec un mécanisme ingénieux de batterie amovible coulissante qui nous en a mis plein la vue, pour un mobile qui est maintenant entièrement composé de métal. L’intégration des modules supplémentaires, à l’image d’un PC qui se démonte et se remonte, est aussi excellente. L’idée qu’un utilisateur fabrique ses propres modules n’a pas été évoquée par LG. Qui sait, un kit de développement (SDK) sera peut-être proposé par la marque à l’avenir, même si cela est peu probable. On peut toujours l’espérer !

Alors, est-ce le LG G5 vous fera craquer en 2016 ?

 

De son côté, le G4 a encore un très bel avenir devant lui, avec une mise à jour de Marshmallow qui a redonné une excellente vivacité, en plus de rafraîchir l’autonomie. Si vous avez des problèmes de batterie, n’attendez pas pour la remplacer, et commandez-en une nouvelle puisqu’elle est facilement accessible. Hormis cela, le G4 n’a pas grand-chose à envier au G5 sur le plan des performances puisqu’il abrite déjà le nécessaire pour assurer toutes les tâches quotidiennes sans accroche. Son design n’est cependant pas en métal, mais en plastique pour un mobile aux lignes plus strictes que celle du G5 qui est plus courbé et moins sévère, donc moins tranchant et plus plaisant en main que le LG G4. En outre, il est à noter que le LG G5 se démarque encore plus de son grand-frère par son capteur d’empreintes digitales, en plus de la technologie Quick Charge 3.0 – avantages que le G4 ne possède pas.

 

 

 

commentaires