De nouvelle informations commencent à émerger concernant le futur Xiaomi non annoncé, qui serait le Redmi 4 ou le Mi 5C. Nous avions ainsi appris que celui-ci disposerait notamment d’un processeur à huit coeurs et d’une coque métallique afin de marquer une montée en gamme souhaitée par le constructeur et que nous avions d’ailleurs remarquée dans notre test du Redmi Note 4.

xiaomi pinecode

Avec différents tests menés sur ce Xiaomi mystère, nous avons aujourd’hui plus d’informations sur ce smartphone. Le Xiaomi Meri. En termes de performances, il se situerait en dessous d’un LG V10, utilisant pour rappel un Snapdragon 808 . Pour un smartphone de 2017, ne pas être au niveau des flagships de 2015 serait un peu décevant. Mais une explication à cette relative contre-performance serait l’usage inédit d’une puce maison de Xiaomi.

Ce Xiaomi, Meri donc, fait référence dans les informations de son appareil photo à une puce dénommée Pinecone. Hors, depuis 2014, Xiaomi s’est lancé dans le développement de puces maison via une filiale dénommée Beijing Pinecone Electronics. S’agit-il uniquement d’un composant relatif au traitement de l’image (un ISP) ou bien Xiaomi cherche-t-il à tester un nouveau processeur ?

 

commentaires