Le Galaxy Note 7 va-t-il être banni de la vente ? Peut-être bien. Il y a eu le cas des modèles qui explosaient il y a quelques semaines. Samsung avait alors initié un programme de remplacement. Et depuis quelques jours, il y a des Galaxy Note 7 de remplacement (qui sont censés être sûrs) qui ont pris feu. Trois cas ont été relevés seulement cette semaine

galaxy note 7                L’un des trois Galaxy Note 7 remplacés qui a pris feu, alors qu’il était censé être sûr

En attendant, l’opérateur américain AT&T — celui avec le plus de clients outre-Atlantique — envisage de cesser les ventes et les remplacements du Galaxy Note 7 selon des informations de Bloomberg. On peut également se poser la question pour les autres opérateurs, que ce soit ceux aux États-Unis ou dans le reste du monde. Aux États-Unis par exemple, les quatre opérateurs autorisent leurs clients respectifs à échanger les Galaxy Note 7 par un autre smartphone.

En Europe, le Galaxy Note 7 ne reviendra pas à la vente avant la fin du mois. Il pourra être acheté directement chez Samsung, mais il pourrait ne pas l’être chez les opérateurs, voire les revendeurs tout simplement. Si d’autres Galaxy Note 7 remplacés prennent feu et/ou explosent d’ici les prochains jours, personne ne prendra le risque de le remettre en vente.

AT&T a confirmé un arrêt auprès de The Verge.

Source : kulturegeek

commentaires