C’est une vraie série noire pour Samsung. Après le scandale des Galaxy Note 7 explosifs qui ont entraîné un rappel mondial et l’arrêt de sa production. Selon Wall Street Journal plusieurs clients ont vu leur machine à laver exploser subitement, sans raison apparente. Après la signalisation du problème, la firme avait conseillé aux consommateurs d’utiliser uniquement le programme délicat pour laver les produits les plus encombrants comme les couettes et les oreillers.

Un grand nombre de modèles de ses machines connaît un problème de sécurité majeur. Situé au niveau de leur couvercle,  provoquant le détachement de la pièce. Encore un coup dur pour l’image du géant pas mal écornée depuis quelques mois.

Samsung a reçu 733 notifications d’incidents avec ces machines, notamment de cas de vibrations excessives ou de détachement du couvercle. Neuf de ces cas ont fait état de blessures telles une mâchoire fracturée, une épaule cassée ou des chutes provoquées par ces détachements inopinés d’éléments de l’appareil .

Le constructeur sud-corée pourrait bien perdre des milliards d’euros dans cette affaire après les milliards perdus avec le Note 7. Et risque aussi de perdre toute crédibilité.