Uber a annoncé ce week-end qu’il suspendait ses essais de voiture autonome à la suite d’un accident impliquant un des véhicules intégrés à ce programme pilote. L’accident a eu lieu dans l’état d’Arizona aux États-Unis.

Uber Autonome

L’accident, lors duquel aucune personne n’a été sérieusement blessée, s’est produit à Tempe. « Nous continuons à examiner cet incident, et pouvons confirmer qu’il n’y avait pas de passagers dans le véhicule » a précisé un porte-parole de la compagnie de VTC (voiture de transport avec chauffeur). Selon la police locale, la voiture autonome a été percutée par un second véhicule qui lui a refusé la priorité. Deux observateurs se trouvaient à bord de la voiture Uber, qui se déplaçait alors en mode autonome. La voiture a basculé sur un côté.

Uber indique avoir d’abord immobilisé ses voitures autonomes dans l’Arizona, puis avoir fait de même samedi à Pittsburgh (Pennsylvanie) et à San Francisco (Californie), les deux autres villes où la firme exploite de tels véhicules.

Cet accident intervient dans un moment où Uber connaît une mauvaise image à cause d’informations sur la culture sexiste qui régnerait au sein de l’entreprise. Par ailleurs, Uber est accusé d’avoir volé une technologie de Waymo (Google) et a été attrapé la main dans le sac en train logiciel permettant à certains chauffeurs d’éviter d’être repérés par les autorités. Plusieurs responsables ont quitté la firme au cours des dernières semaines.

Source

commentaires