Les utilisateurs de Facebook auraient pu souffrir d’une faille présente sur le réseau social.

facebook

Ce n’est pas nouveau, les hackers sont monnaie courante en informatique. Et pour parvenir à voler des données, ils recherchent des failles. Il y a peu, le réseau de Mark Zuckerberg a été victime d’une faille critique. Celle-ci a été décelée par un hacker qui a prévenu les hautes instances de Facebook. Ce pirate, Anan Prakash, n’avait pas de mauvaises intentions et tenait uniquement à aider Facebook à protéger ses utilisateurs. Il a quand même perçu la somme de 15 000 dollars pour sa « bonne action ». Anan Prakash est membre du collectif « White Hat » (Chapeau Blanc). Ce groupe d’hackers utilisent leurs compétences pour aider à sécuriser le web.

Les conséquences auraient pu être très importantes. Des hackers auraient pu pirater le compte de n’importe qui. En fait, cette faille entrait en jeu lors de la remise à zéro du mot de passe.

Cette faille critique a été détectée le 22 février.

commentaires