Les internautes francophones qui téléchargent illégalement viennent de perdre le portail le plus visité : Zone-Téléchargement. L’annonce a été faite  par gendarmerie sur leur compte Twitter . Le nom du site n’a pas été partagé, mais une capture d’écran confirme qu’il s’agit bien de lui.

zone telechargement

Zone-Téléchargement était le site de téléchargement français le plus visité. Il proposait de la musique, des films, des séries Tv, des manga et plus encore, le tout gratuitement. Le site en question n’hébergeait aucun contenus directement, mais passait par des hébergeurs tiers (1Fichier, Uploaded, Uptobox, Mega …). Il n’y avait pas de streaming également. Le site avait l’avantage d’avoir de nombreuses personnes en charge de mettre en ligne rapidement les contenus.

La SACEM est derrière la demande de la fermeture de Zone-Téléchargement. C’est le C3N (centre de lutte contre les criminalités numériques), rattaché à la gendarmerie, qui s’est occupé de la fermeture. Selon le tweet de la gendarmerie, le préjudice s’élève à 75 millions d’euros.

2016 a été une très mauvaise année pour les internautes qui téléchargent illégalement. KickAss Torrents, la première plateforme de torrents, s’est vu fermer il y a quelques mois par la justice américaine. Plus récemment, c’est What.cd, la plateforme par excellence pour les fichiers audio en FLAC, qui a fermé.

Source : kulturegeek