Alors que Samsung et d’autres concurrents ont déjà sauté le pas du chargement d’appareils sans fil, Apple semble en retrait. L’explication serait que la firme de Cupertino cherche à développer une technologie à plus grande distance pour réduire les contraintes pendant le le chargement.

En retard Apple ? On pourrait le penser quand la plupart des fabricants de smartphones proposent déjà des solutions pour recharger leur téléphone sans fil. Pour autant, Apple n’est pas totalement étranger au transfert d’énergie par induction. Sa Watch utilise en effet cette technologie.

Pour autant, pour ses smartphones, il semblerait que la firme de Cupertino veuille une solution plus pratique et innovante qu’un socle sur lequel on dépose son téléphone.

A en croire Bloomberg, Apple travaillerait avec des partenaires américains et asiatiques pour mettre au point une technologie de rechargement sans fil qui pourrait alimenter ses appareils à distance. Par exemple, alors qu’on se déplacerait dans un pièce, iPhone en main, il serait rechargé par une base situé dans les environs.

Un brevet déposé dès 2010 par les équipes de Steve Jobs envisage même que certaines machines Apple, comme les iMac, puissent servir de borne de recharge sans fil. Le brevet citait une technologie de résonance magnétique à proximité qui pourrait permettre le transfert d’énergie à une distance d’un mètre environ.

Pour l’instant, les ingénieurs de la société californienne cherchent à résoudre la question de la perte de puissance électrique au fur et à mesure qu’on s’éloigne du point de chargement. De ces progrès dépendront évidemment l’impact au quotidien de cette technologie. Plus les utilisateurs seront libres de leur mouvement avec leur appareil pendant le temps de chargement plus l’intérêt d’un tel procédé technologie sera grand.

Si l’intégration de cette nouvelle technologie serait toujours en cours de discussion, Bloomberg annonce qu’elle pourrait faire ses premiers pas dès l’année prochaine dans les iPhone et iPad. Des rumeurs faisaient état d’une technologie similaire dans les iPhone 7 qui devraient être annoncés en septembre prochain. Peut-être faudra-t-il attendre un peu plus longtemps.

On peut en tout cas imaginer que des machines comme les MacBook – qui ne proposent désormais plus qu’un seul port – puissent également bénéficier de cette technologie, au moins comme solution alternative au traditionnel chargeur.

Source :
Bloomberg