Au début du mois de février, Orange a dévoilé la 4G Cam, une caméra sportive, genre de GoPro, dotée d’un modem et d’un SIM 4G pour streamer en direct des vidéos. Nous avons pu passer quelques heures en compagnie de cette caméra fabriquée en marque blanche par BenQ, sur un produit déjà connu ailleurs dans le monde. Que vaut cette caméra vendue à 299 euros ? Réponse dans notre prise en main de la 4G Cam d’Orange.

Orange a créé la surpriseen annonçant la 4G Cam,une caméra d’action capable de filmer et de diffuser en temps réel sur internet. Pratique pour les sportifs professionnels qui veulent faire profiter leur communauté, mais aussi les sportifs du dimanche qui pourront montrer à leur famille, en direct, leur progression et leurs plus belles chutes.

On s’est tout de même rapidement aperçu que la 4G Cam n’était pas du tout une conception interne d’Orange puisqu’on retrouve la même chez l’opérateur britannique EE (revendu par Orange à BT au début du mois) sous le nom 4G Action Cam. En fait, c’est BenQ qui fabrique l’appareil, sous le nom QC1. Pratique donc pour récupérer toutes les informations techniques.

Les détails techniques

La caméra est donc dotée d’un Snadragon 400 avec ses quatre cœurs Cortex-A7 cadencés à 1,2 GHz et un modem MDM9x25 capable de supporter la 4G de catégorie 4 (150 / 50 Mbps). Dans le détail, l’appareil supporte les bandes 800, 1800 et 2600 en 4G et 900 et 2100 en 3G.

Du point de vue vidéo, le capteur CMOS de 13 mégapixels d’une taille de 1/2,3″ est assisté par une lentille dotée de 7 éléments avec une ouverture à f/2.8. L’appareil est ainsi capable de filmer en 1080p jusqu’à 30 images par seconde, en 720p jusqu’à 60 images par seconde et enfin en 480p à 120 images par seconde, en utilisant le codec H.264. Le streaming se contente, quant à lui, à du 720p en 30 images par seconde.

Le mode photo

En termes de photos, l’appareil grimpe à 13 mégapixels et est capable de prendre 7 photos par seconde, de réaliser des timelapses en prenant des photos toutes les 1, 3, 5, 10, 30, 60 secondes. Enfin, on trouve un timer pour prendre une photo après un délai de 2 ou 10 secondes.

Carte microSD et nano SIM

La 4G Cam est bien évidemment compatible avec les cartes microSD, mais on trouve aussi 4 Go de mémoire eMMC partagée entre le système et les fichiers multimédias. Il y a également un slot nano SIM et la capacité de la batterie atteint 2260 mAh. La caméra est équipée d’un microphone mono ainsi qu’un écran OLED de 0,83 pouce.

La montre et l’application compagnon

Pour aller de pair avec la caméra, on trouve une montre compagnon. Celle-ci est également dotée d’un écran OLED et permet de voir en direct les images filmée et diffusée par la caméra. Elle est waterproof, tout comme la caméra (via un caisson), puisque les deux appareils sont certifiés IPX8, ce qui signifie qu’il est possible de plonger au-delà d’un mètre de profondeur sans passer plus de 30 minutes sous l’eau.

Au rayon de l’ergonomie, la montre est vraiment peu pratique puisqu’elle dispose de plusieurs boutons dont on cherche encore l’utilité au bout de quelques heures passées en sa compagnie. Le gros bouton rouge permet de déclencher l’enregistrement, pas d’ambiguïté avec ça. La montre est grosse, trop grosse et assez désagréable à porter avec son épais bracelet.

Enfin, la 4G Cam d’Orange dispose d’une application compagnon permettant de piloter à distance la caméra via une connexion Wi-Fi, afin de vérifier le cadrage, modifier les réglages ou encore lancer l’enregistrement. Alors, dans la pratique, à quoi faut-il s’attendre ?

Une GoPro like

À l’utilisation, la 4G Cam d’Orange ressemble beaucoup à une GoPro. Les amateurs de cette caméra d’action ne seront donc pas perdus, et on retrouve d’ailleurs les petits bips stridents lorsqu’on se balade dans les menus. Des bruits qui sont bien entendu désactivables, mais pratiques pour être sûr que l’action a bien été prise en compte. Le petit écran OLED émet de la lumière contrairement à l’écran non rétroéclairé de la GoPro, ce qui est pratique pour vérifier les réglages dans le noir.

En termes de design, la 4G Cam reprend beaucoup d’éléments de la GoPro, mais elle est moins compacte. D’ailleurs, la caméra est compatible avec l’ensemble des accessoires GoPro. On trouve dans la boîte un caisson permettant de rendre la caméra étanche, encore une fois, à la manière de GoPro. De base, la caméra n’est pas étanche. L’ergonomie de l’appareil est plutôt bonne puisque l’appareil est simple à utiliser après quelques minutes de prise en main.

La diffusion en direct sur Internet

On ne peut pas en dire autant pour la partie streaming qui permet de diffuser ses vidéos directement sur Internet. Tout est assez simple sur la caméra, mais c’est plus complexe pour suivre la transmission en direct. Il faut en effet télécharger l’application Skeegle puis créer un compte dédié.

Skeegle est une application qui permet, à l’image de Periscope, de streamer des vidéos en direct. Il est ensuite possible de partager le lien à ses amis ou à sa communauté qui pourront profiter du live directement depuis un navigateur Internet. Précisons que l’utilisateur de la caméra n’a pas besoin de porter le smartphone avec lui, puisque la caméra diffuse directement sur Internet via Skeegle.

La qualité d’image

Parlons maintenant qualité d’image. Pour faire court, elle est décevante en vidéo, mais assez bonne en photo. En fait, en photos, la caméra d’Orange se débrouille bien en termes de détails en se permettant de dépasser la GoPro, mais elle gère assez mal la luminosité, en sous-exposant les photos. En vidéo, la gestion de la lumière est encore assez mauvaise, mais étrangement, la qualité de l’image est largement inférieure à celle de notre GoPro Hero 3+ Black avec une mauvaise définition de l’image, un manque de piqué, et une image pas assez douce.

https://youtu.be/gz_NgvqTkO4

Il faut aussi noter que l’objectif de la 4G Cam dispose d’un grand-angle moins large que notre GoPro. Dans notre exemple vidéo, nous avons réglé la GoPro en mode champ de vision étroit, qui équivaut à 28 mm, sachant que la GoPro peut être réglée en mode large à 14 nm. En pratique, la GoPro permettra donc de capter beaucoup plus d’éléments dans la scène, et notamment en champs de vision horizontale, face à la 4G Cam.

Orange 4G Cam

GoPro Hero 3 +Black

La consommation

Si notre prise en main ne nous a pas permis de mesurer l’autonomie de la 4G Cam, on a toutefois pu définir la consommation de données mobiles lors de l’utilisation du service de streaming. En 720p à 30 images par seconde, la 4G Cam d’Orange a consommé environ 100 Mo de données en 4G pour 10 minutes de vidéo. Signalons que dans ce mode, la vidéo ne s’enregistre pas sur la carte microSD, mais il est possible d’y accéder a posteriori depuis une interface web sur Skeegle.

Conclusion

Orange 4G Cam

commentaires