La Commission américaine de protection des consommateurs (CPSC) a appelé tous les propriétaires d’un smartphone Galaxy Note 7 de Samsung à éteindre leurs appareils et à arrêter totalement de s’en servir. Cela fait suite à l’annonce la semaine dernière par le groupe sud-coréen qu’il suspendait les ventes de ce modèle dernier cri et allait en rappeler des millions d’exemplaires, suite à plusieurs explosions de batteries.

Écrit dans un communiqué : Les batteries lithium-ion ont beaucoup de puissance dans un petit volume. Quand ces batteries surchauffent et explosent, les conséquences peuvent être graves. C’est pourquoi la CPSC exhorte tous les consommateurs qui possèdent un Samsung Galaxy Note 7 à l’éteindre et à arrêter de charger ou d’utiliser l’appareil.

Certains exemplaires du Galaxy Note 7 ont été impliqués dans des incidents d’explosions de batteries.

L’autorité fédérale de l’aviation américaine (FAA) avait déjà recommandé de ne pas allumer les smartphones de marque Samsung et de modèle Galaxy Note 7 dans les avions et d’éviter de les laisser dans des bagages de soute.

Les compagnies aériennes australiennes Qantas et Virgin Australia ont également demandé à leurs passagers d’éviter d’utiliser ou de charger ces appareils à bord de leurs avions.

La compagnie Etihad Airways a elle annoncé qu’elle interdisait temporairement l’utilisation des smartphones de marque Samsung et de modèle Galaxy Note 7.

Suite au rappel au niveau international par Samsung de ses smartphones Samsung Galaxy Note 7, Etihad Airways a imposé, comme mesure de précaution, une interdiction temporaire sur l’utilisation en vol et le rechargement de batterie de ces engins sur tous ses vols jusqu’à ce que le problème soit réglé par le fabricant », a déclaré dans un communiqué la compagnie, basée à Abou Dhabi.

Samsung est le numéro un mondial des smartphones devant son rival américain Apple.

commentaires