On ne compte plus les cas d’explosion du Galaxy Note 7 qui se sont multipliés ces derniers jours. Alors que la phablette de Samsung est soupçonnée d’avoir provoqué deux incendies en Caroline du Sud et en Floride, elle a également explosé entre les mains d’une jeune New Yorkais âgé de 6 ans pas plus tard que ce week-end. Samsung semble avoir trouvé une solution temporaire pour éviter les accidents. Une mise à jour pour éviter que la batterie surchauffe.

Cette mise à jour permettant de bloquer la charge de batterie à 60%. Parce que dans la mesure où c’est au delà des 60% de charge, la batterie est susceptible d’exploser. La mise à jour sera déployée que en Corée du Sud à compter du 20 septembre. L’autonomie de la phablette devrait ainsi sensiblement dégringoler puisque sa capacité sera limitée à 2100 mAh.

Pour l’instant, on ne sait pas encore si cette mise à jour sera déployée en dehors de la Corée du Sud .

 Source :