Vous avez un vieux smartphone Android ayant comme capacité 512 Mo ou 1 Go de RAM et vous n’en pouvez plus de subir les ralentissement, d’utiliser les tueurs de tâches ou d’applications ? Nous allons voir ensemble les solutions pour améliorer vos problèmes de mémoire vive, avec ou sans accès root. C’est simple, rapide et efficace.

Qu’est-ce que la RAM ?

La RAM est la mémoire vive d’un appareil. À chaque extinction, elle est effacée. C’est ce qu’utilise le système pour placer les données temporaires afin de les utiliser dans les différentes applications. Plus nous avons de RAM sur l’appareil, plus nous pourrons faire fonctionner d’applications simultanément. L’OS et les processus systèmes en consomment également. Mais sur les appareils qui disposent moins d’un Go de RAM, au fil du temps et à force d’installer de plus en plus d’applications, les ralentissements commencent à se faire ressentir.

La RAM — ici dans sa forme PC — est limité physiquement dans votre smartphone.

Augmenter votre RAM sans root

Maintenant que vous avez une petite idée de ce qu’est la RAM, nous allons voir comment la préserver. Dans cette première partie, nous allons voir des astuces pour les appareils non-rootés.

Limitez les widgets et les livewallpapers

Ce sont tous les deux des éléments gourmands : les widgets rafraîchissent les données dans certain cas et les livewallpapers étant des fonds d’écran animés, ils sont continuellement actifs. La batterie peut également se vider plus rapidement avec leurs utilisation. Pensez donc à limiter leur utilisation pour optimiser votre utilisation RAM.

Les fonds d’écran animés sont très gourmands de votre RAM.

Désactiver les applications

Certaines applications tournent en tâche de fond alors qu’elles sont inutilisées. Et oui, encore de la consomation de RAM gâchée. Faire du tri dans ces applications peut prendre du temps mais portera ses fruits.

Pour désactiver une application, allez dans Paramètres > Applications pour avoir le listing de toutes les applications présentes sur votre appareil. Pour désactiver une application, appuyez dessus et arrêtez-la si nécessaire, ensuite appuyez sur le bouton Désactiver et valider. Attention de ne pas désactiver tout et n’importe quoi, si vous ne voulez pas vous retrouver sur un système instable. Et si possible n’utilisez pas plus de trois applications en même temps.

Pour désactiver les applications, vous devez vous diriger vers celle que vous souhaitez.

Cliquez ensuite sur l’application choisie et désactivez-la.

Désactivez les animations

Les animations de transition et d’ouverture de fenêtres sont également gourmandes, et parfois pas indispensables. Il est possible de gérer cela dans les options de développement. Pour cela, allez dans Paramètres > Options de développement.

Ensuite, descendez dans la section Dessin ou Tracé et désactivez les options suivantes, et votre RAM vous en remerciera :

  1.  Échelle animation fenêtre
  2.  Échelle animation transition
  3.  Échelle de durée animateur

Les animations de transition sont visibles entre les écrans d’accueil, les lancements d’applis ou les menus.

 

Que nous apporte l’application ?

  1.  Utiliser une partie ou la totalité de la mémoire de votre Carte SD comme mémoire RAM (SWAP)
  2.  Extension de RAM par fichier SWAP jusqu’à 4,0Go (limite imposée par le système)
  3.  Aucune limite de création de partitions SWAP!
  4.  La dégradation de performance de la pagination n’est pas présente à partir des cartes SD classe 8
  5.  Widget pour Activer/Désactiver rapidement le SWAP (swap on / off)
  6.  Information détaillées et analyse de la mémoire
  7.  Fonction Autorun (Gestion Automatique)
  8.  Paramétrage du Kernel Swappiness (contrôle de la densité d’utilisation du fichier SWAP)
  9.  Paramétrage optimal en un click! (« Valeurs Optimales » > optimisation et calcul automatique)
  10.  Supporte Android avec accès ROOT et compatibilité du kernel pour le SWAP

Il vous faudra une carte SD de classe 4 minimum. Pour de meilleurs résultats, il recommandé d’utiliser une carte microSD de classe supérieure.

 

Vérifiez la compatibilité de votre appareil

Téléchargez MemorvInfo & Swapfile Check puis lancez-là. Autorisez l’application à utiliser les droits de SuperUser. Cliquez sur « Roehsoft ramexpander test » en bas de l’écran. Sélectionnez la SDCard ou ExtSDCard. Pressez sur “Click for result”. Si Congratulations s’affiche, votre appareil est compatible avec la technologie Swap.

Installez le « Swap »

Téléchargez  ROEHSOFT RAM-EXPANDER (SWAP) puis lancez l’application. Donnez-lui les permissions root et choisissez votre langue (vous avez le choix entre anglais, allemand et français). Utilisez le curseur SWAP et sélectionnez le montant de la partition que vous voulez utiliser. Pressez sur “Valeurs optimales” pour régler les paramètres automatiquement pour plus de performances. « Gestion auto » doit être également activé. Il ne reste plus qu’à cliquer sur “Swap actif” pour activer le swap.

La carte SD ne sera en revanche inaccesssible depuis un ordinateur, pour cela désactivez le swap.

Cela fonctionne ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here