Connu sous le nom de « Mercury », il devrait s’appeler BlackBerry KEYone. On y apprend que ce smartphone serait composé d’un cadre en aluminium anodisé avec un dos texturé.

Il disposerait d’un écran au format atypique 3:2 de 4,5 pouces avec une définition de 1 620 x 1 080 pixels. Doté d’un capteur optique de 12 Mpixels (Sony IMX378) à l’arrière contre 8 Mpixels en façade.

Côté caractéristiques techniques, Le KEYone embarque un Snapdragon 625 un SoC utilisant 8 coeurs Cortex-A53 et une puce graphique Adreno 506 sera épaulé par 3 Go de mémoire vive et 32 Go de stockage, extensibles via un lecteur de cartes microSDXC.

Il disposerait d’une batterie de 3 505 mAh compatible avec le système Quick Charge 3.0 de Qualcomm, et le connecteur USB Type-C et une prise jack de 3,5 mm. Comme sur la gamme DTEK de BlackBerry, TCL intègre Android 7.1 (dernière version). Il intègre également un capteur d’empreinte digitale à la touche espace du clavier.

pour le moment, aucun détail n’a été communiqué concernant le tarif et sa date de disponibilité.

 

1 COMMENTAIRE

  1. […] Le BlackBerry KEYone possèdera de nouveau le clavier physique qui avait fait le succès des téléphones les plus anciens de la marque. BlackBerry avait déjà relancé en 2014 un modèle “Classic”, doté d’un clavier, mais avait arrêté sa commercialisation en juillet dernier, en raison de ventes trop faibles. L’objectif est désormais de positionner BlackBerry sur le segment “haut de gamme”, a précisé Nicolas Zibell, tout en promettant que d’autres modèles seraient lancés courant 2017. […]

Comments are closed.