Micron a probablement été la dernière entreprise à se tenir debout après l’interdiction de commerce imposée à Huawei par les États-Unis, mais elle est obligée de couper les liens avec le géant chinois pour se conformer à l’ordre du ministère américain du Commerce, après tout.

huawei micronDans un communiqué officiel, Micron a déclaré qu’en tant qu’entreprise américaine ayant des activités internationales, le fabricant de puces doit suspendre ses livraisons à Huawei. De plus, Micron a envoyé des lettres à ses partenaires leur demandant de ne pas vendre directement ou indirectement des modules contenant des puces Micron. Il s’agit de disques SSD, de cartes mémoire, de mémoires flash, etc.