Alger, le 17 décembre 2018.La banque internationale du Groupe BPCE, Natixis Algérie, filiale de Natixis SA et le hub entrepreneurial et technologique SYLABS, annoncent la signature d’un partenariat de coopération, d’échange et de partage de savoir-faire.

natixis et sylabsCe partenariat a pour objectif de créer des synergies entre Natixis Algérie, qui a lancé en 2018 Banxy la première banque mobile en Algérie, et Sylabs,deux acteurs majeurs de l’économie numérique en Algérie.Ensemble, les deux entités ambitionnent d’impulser une nouvelle dynamique autour de la « Fintech » en Algérie en préparant les jeunes diplômés et les startups aux enjeux et aux évolutions du secteur bancaire et de la finance.Ce partenariat permettra également d’initier la réflexion sur les nouveaux modèles à mettre en place localement, des modèles qui devront s’articuler autour d’un écosystème évoluant aujourd’hui à l’ère des nouvelles technologies.

Lire : Algérie Télécom offre un répéteur Wifi et un appareil téléphonique aux nouveaux clients 4 Mbps et plus

De par sa connaissance de l’écosystème algérien et sa proximité avec les entrepreneurs innovants, Sylabs entend enrichir ses services à destination de ces derniers en leur offrant notamment un espace d’échange direct et privilégié avec un représentant du monde bancaire.

Cette collaboration permettra à Natixis Algérie de franchir une nouvelle étape dans son intégration à l’écosystème entrepreneurial algérien à travers des actions concrètes.Ce partenariat se matérialisera entre autre par l’organisation de rencontres traitant de sujets d’actualité à l’instar de la « Fintech »pour laquelle un club sera exclusivement dédié. Les sujets liés aux financements et dispositifs d’accompagnement des start up feront également l’objet d’ateliers d’échanges.

Aussi : GEN Algeria organise la semaine mondiale de l’entreprenariat

L’objectif de cette initiative est de faire évoluer les startups et faciliter les interconnections entre la banque, les porteurs de projets et les entrepreneurs de la communauté Sylabs,en leur offrant un accompagnement sur les techniques financières ainsi que la mise en relation avec de potentiels investisseurs.

Dès la fin de cette année, les startups de la communauté Sylabs pourront alors profiter des expertises de Natixis Algérie sur l’ensemble des thématiques liéesau secteur bancaire.

A Voir : 2ème édition de la conférence Women’s Entreprenership Day « WED »

Natixis Algérie &SYLABS ambitionnent de faire évoluer leur partenariat en l’adaptant en permanence aux attentes des entreprises et contribuer ainsi au développement de l’écosystème de ces startups d’une manière continue.

A ce sujet, M. Boris JOSEPH,Directeur Général de Natixis Algérie déclare : « Nous voulons voir ces startups réussir ! Par ce partenariat avec Sylabs, acteur majeur de l’écosystème entrepreneurial, nous ambitionnons d’apporter notre pierre à l’édifice en participant de manière proactive au développement de cet écosystème en Algérie.Le programme découlant de ce partenariat offre une vision très concrète de la feuille de route à partager avec les startups déjà incubées au Sylabs, en accompagnant les startups sur les sujets liés à notre secteur »

Et : HSBC Banque annonce que des comptes bancaires de plusieurs clients ont été piratés

Pour sa part,M. Abdellah MALLEK, Fondateur et Directeur de SYLABS a ajouté́ : « Le partenariat avec Natixis s’inscrit pleinement dans notre vision de développement de l’écosystème entrepreneurial Algérien. En plus d’ouvrir l’échange, en pratique, sur le sujet des « Fintech » en Algérie, ce partenariat permettra de créer un réel canal de communication avec un acteur important de l’économie numérique qu’est Natixis Algérie. J’entrevois déjà toutes les potentielles collaborations qui s’offriront à nos entrepreneurs intéressés par le sujet. Par ailleurs, nous travaillerons ensemble pour créer du contenu algérien sur la Fintech, prenant en compte toutes nos contraintes locales, et à former les jeunes diplômés à cette nouvelle perspective qui s’installera indéniablement en Algérie.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here