le Zopo Speed 8, sur son petit stand du MWC, où la marque avait fait venir son égérie, le pilote de Moto GP Jorge Lorenzo. Un mobile dont le nom Speed ne doit donc rien au hasard, et qui prétend d’ailleurs être également assez vif sur le plan des performances puisqu’il intègre un processeur MediaTek Helio X20.

En effet, Zopo n’a pas vu les choses en petit avec ce mobile, puisqu’on sent que l’objectif est d’afficher les caractéristiques techniques les plus engageantes. Voilà pourquoi on y retrouve un écran Full HD de 5,5 pouces, un processeur Helio X20, qui se compose de dix cœurs, mais également 4 Go de mémoire vive, 32 Go d’espace de stockage, un capteur dorsal Sony IMX230 de 21 mégapixels, ou encore une caméra selfie de 8 mégapixels. On y trouve également une batterie prometteuse de 3600 mAh (comme sur le Samsung Galaxy S7Edge)et un port USB Type-C qui fera plaisir aux amateurs de nouveautés matérielles,ce type d’USB n’étant encore que peu répandu.

Histoire de voir ce que ce Helio X20 a dans le ventre, nous avons essayé de lancer quelques benchmarks, mais le modèle utilisé pour la prise en main a rendu les armes (plus de batterie) après notre premier test sur 3D Mark. Difficile de donner un premier avis sur ce SoC, que l’on aura de toute façon l’occasion de tester plus tard cette année, bien que notre curiosité soit titillée. On nous a de toute façon signalé que les modèles exposés sont des « samples », certains étant sous lanceur Google Now et d’autres sous un lanceur de Zopo. Le mobile est en tout cas fluide, et réactif, le lancement d’applications se faisant rapidement.

Côté logiciel, le mobile est installé sous Marshmallow, et on ne nous signale que l’ajout d’une fonctionnalité propre à MediaTek, et qui se nomme « Fast Download ». Elle permet de combiner les réseaux Wi-Fi et 3G/4G pour télécharger plus rapidement des fichiers supérieurs à 20 Mo. Pour le reste, il n’y a semble-t-il rien à ajouter, à moins que la version finale du produit n’apporte quelques autres subtilités. La version commerciale embarquera d’ailleurs le launcher Google Now, Zopo espérant ainsi avoir un produit plus grand public qu’avec son interface destinée à la Chine.

Enfin, parlons un peu des finitions. Ce Zopo Speed 8, dans son format de 5,5 pouces, est un peu moins séduisant en vrai que sur les photos presse qui le mettent nettement à son avantage. On sent qu’on est face à un mobile bien construit, et aux finitions intéressantes. On y trouve, pour rappel, un capteur d’empreintes digitales placé au dos, ainsi qu’un port USB Type-C qui ne manque pas de nous séduire. La prise en main est globalement agréable, le mobile ne glissant pas sous les doigts, mais on regrette que la vitre avant marque autant les traces de doigts.

On espère en tout cas que Zopo a mis l’accent sur l’optimisation pour que son mobile ne soit pas que des chiffres sur une fiche technique.

source