Bootloader, ce terme revient souvent dans la bouche des geeks. Telle est la question à laquelle nous allons tenter de répondre dans cet article, mais en quelques mots.

A quoi sert le bootloader sur smartphone android ?

Le bootloader est la racine même de toutes les modifications liées au système. À titre d’exemple, si vous souhaitez installer un recovery alternatif (image de récupération), une ROM Custom (système personnalisé alternatif), un kernel (noyau système qui fait convergence entre le logiciel et le matériel) et/ou tout autre élément lié d’une manière ou d’une autre à la modification interne du système d’exploitation mobile d’Android.

Comment déverrouiller le bootloader de son mobile ?

Pour accéder à ces possibilités, il est nécessaire de le débloquer à l’aide d’une commande. Selon le constructeur, il existe trois états dans lequel le bootloader peut se trouver, mais ce statut peut s’altérer d’une période à une autre. Si nous prenons exemple sur un fabricant qui commercialise un smartphone Android doté d’un bootloader verrouillé, il lui sera possible, selon la clé de chiffrement employée, de le débloquer manuellement (par le biais d’un tutoriel détaillé fourni par le fabricant) ou automatiquement (par le biais d’une mise à jour logicielle de l’appareil).

Un mobile avec un bootloader verrouillé vous ne pourrez pas rooter ou installer une ROM Custom

bootleader

En règle générale, les constructeurs ne sont pas réputés pour ouvrir le bootloader, sauf dans certains cas. La raison officielle consiste à éviter les retours trop massifs en service après-vente d’utilisateurs qui ne savent pas dans quoi ils mettent les mains, mais la version officieuse permet au constructeur de garder la main sur son smartphone Android. Lorsque le mobile est abandonné à son sort, qui reste-t-il après ? La communauté, c’est la raison pour laquelle un fabricant se doit de toujours laisser à l’utilisateur la possibilité d’ouvrir le bootloader pour donner une seconde vie au terminal.

Quels sont les risques de garantie ?  

Quoi qu’il en soit, il existe de nombreuses marques qui ont adopté une politique selon laquelle, si vous réalisez des modifications profondes liées au système, la garantie du produit s’invalide sur la partie logicielle. Bien sûr, il est toujours possible de maquiller ses traces, mais il est préférable de vous renseigner avant d’entreprendre telle ou telle manipulation. Parfois, le résultat peut s’avérer catastrophique et terminer par une brique.