Après une minute de silence émouvante en mémoire aux victimes de l’attentat d’Orlando (49 morts et une cinquantaine de blessés), Tim Cook a enclenché le programme chargé de cette WWDC 2016. En introduction de ce menu copieux : watchOS 3.

th_apple-wwdc-20160613-677

                                   Kevin Lynch a présenté les (nombreuses) évolutions de watchOS 3

Apple cherchait visiblement a corriger et à se faire pardonner en présentant watchOS 3; le système d’exploitation de la montre Apple Watch fait peau neuve avec, enfin, les apps installées en local (pour une bien meilleure réactivité au lancement) , les mises à jour en fond de tâche, la présence d’un dock ou d’un centre de contrôle ou bien encore un clavier virtuel (baptisé Scribble). Enfin anglais pas encore français, et cela règle l’un des plus épineux problèmes sur l’Apple Watch, il est désormais possible de switcher d’une app à l’autre simplement d’un simple glisser de droite à gauche à partir du cadran principal.

th_apple-wwdc-20160613-706

C’est bien sûr le lancement instantané des applications qui impressionne le plus, principalement il faut bien le dire à cause de la lenteur proverbiale du lancement des apps de l’Apple Watch. Cette fois, le démarrage d’une app se fait en un clignement d’oeil. Très appréciable.

th_apple-wwdc-20160613-744

Le centre de contrôle est calqué sur celui d’iOS, quant au clavier virtuel, ce dernier réagit en fait à la saisie des premières lettres, appliquant ensuite l’auto-complétion du mot.

th_apple-wwdc-20160613-764

th_apple-wwdc-20160613-772

Après une rapide présentation d’un cadran animé Minnie, Kevin Lynch a dévoilé une app franchement dans l’air du temps, puisqu’elle permet d’appeler les secours d’un simple bouton, et même de demander de l’aide de vos contacts les plus proches géographiquement. idée pas mal

th_apple-wwdc-20160613-934

Deux nouvelle app de fitness et de relaxation font aussi leur apparition, beaucoup plus graphiques que la simple roue d’activité et capable de prendre en compte les utilisateurs en chaise roulante. L’une des dernières annonces concerne Apple Pay, qui pourra désormais intégrer les apps tierces pour l’Apple Watch.

th_apple-wwdc-20160613-1147

th_apple-wwdc-20160613-1160

Enfin, le morceau du roi : les nouvelles APIs pour les développeurs, dont l’intégration Game Center, CloudKit, SpriteKit ou bien encore SceneKit, tous hérités du SDK d’iOS. 

Enfin aucune info c’est la montre et autonome avec cette version watchOS 3 ( elle utilisable sans iphone ou non)