Dans les smartphones haut de gamme, on trouve des options d’enregistrement vidéo à différentes vitesses et résolutions. On vous guide à travers les différences entre celles-ci.

1 – Le principe.

Tout d’abord, le principe d’une vidéo c’est enregistrer plusieurs images en une seule seconde (généralement 30 sur smartphones et 24 pour les caméras professionnelles), puis les lire à la même vitesse d’enregistrement pour voir le déroulement des actions filmées à leur vitesse initiale. Lire ces images à une vitesse inférieure permet de visionner cet événement plus lentement et voir plus de détails des mouvements produits pendant ce dernier, si ils sont exécutés trop vite.

Mais 30fps est un minimum pour voir une vidéo, moins que ça la vidéo est saccadée et dérange les yeux. Les constructeurs sont donc obligés de garantir une lecture à 30 images par secondes même après avoir ralentit l’action, sinon la vidéo est impossible à regarder.

2 – Nos Smartphones.

Les smartphones modernes peuvent donc enregistrer des vidéos à plus de 30fps (60fps, 120fps, 240fps, 480fps ou même 960fps), à fin de permettre à l’utilisateur de capturer une action et lire la vidéo à une vitesse ralentie sans pour autant sacrifier l’expérience de visionnage en tombant en dessous du seuil de 30 images par secondes. Cette vitesse est généralement relative à sa vitesse d’enregistrement (1/2, 1/4, 1/8, 1/16, 1/32 …).Sur vos smartphones, enregistrer une vidéo en Slow-Motion à 240fps permet de la visionner à 1/8 de sa vitesse car celle-ci est toujours lue à 30fps. 30fps (de lecture)/240fps (d’enregistrement)=1/8.
Capturer une vidéo à 480fps permet de voir la progression de cette action à 1/16 de sa vitesse normale (30/480), et à 960fps offre la possibilité de visionner le progrès d’un événement à 1/32 de sa vitesse originale (30/960).

3 – Exemple pratique.

Pour éclaircir les choses, voila un exemple avec des chiffres:

Prenons une voiture qui roule à 120km/h, et qui est enregistrée avec un Google Pixel 2 à 240fps. Quand on lie cette vidéo on aura un résultat ralentit de 30/240, or 1/8 de sa vitesse d’exécution normale, donc regarder cette vidéo ralentit donne l’impression que la voiture roulait à 15km/h (120/8) et non pas 120km/h.

4 – Conclusion.

Pour conclure, on définie généralement le terme “Slow-Motion” par un ralentit à 1/2, 1/4 ou 1/8, quant-au “Super Slow-Motion” c’est un ralentit à 1/16 et plus. Ce ne sont que des termes de marketing pour vous éviter les maths complexes que je vous ai expliqué plus haut.

La plupart des flagships (haut de gamme) de 2015+ peuvent faire du Slow-Motion (Ralentit à 1/4 @120fps), en 2016 il y’a eu la Slow-Mo à 240fps et en 2017 c’était la 960fps.
Aujourd’hui on peut même trouver des smartphone de moyenne gamme capable de faire des ralentit.

Le meilleur pour la fin, Voici un événement enregistré avec un Galaxy S8 en Slow-Motion (à 240fps), pour un résultat ralentit à 1/8 ème de vitesse de déroulement normale.

Et là c’est ce même événement enregistré toujours avec le Galaxy S8 mais cette fois en Super Slow-Motion (480fps), ralentit donc à 1/16 ème de sa vitesse normale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here