C’est via son compte Twitter que la gendarmerie a annoncé la mise hors ligne du site Zone Téléchargement hier lundi 28 novembre, sept personnes ont été interpelées dont trois sont en garde à vue.

Selon l’Alpa (Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle) un des auteurs de la plainte, le préjudice porterait sur 75 millions d’euros, la SACEM (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique) aurait également déposé une plainte.
Zone Téléchargement proposait des milliers de liens basés sur des hébergeurs tiers, Uptobox, Uplea, 1fichier, Uploaded, etc… Il était ainsi possible de télécharger illégalement des films, séries, jeux, de la musique, du documentaires, des spectacles ou concerts, le site reçoit environ 3,7 millions de visiteurs par mois.

Le site est à nouveau en ligne mais DL-Protect est inacessible.