L’investissement dans la technologie est un accélérateur clé pour aider les pays à atteindre les objectifs de développement durable des Nations Unies (SDG),  selon le benchmark de développement durable des TIC de Huawei qui a publié son rapport à Genève, en Suisse le 15 Juin. L’étude évalue les corrélations entre les TIC (technologies de l’information et des communications) et les progrès accomplis dans la réalisation des SDG dans 15 pays.

huawei algerie

Le rapport Huawei a révélé une corrélation de 90% entre les investissements dans les TIC et les progrès accomplis dans la réalisation de six SDG clés, notamment: santé et bienêtre (SDG 3), éducation de qualité (SDG 4), égalité des sexes (SDG 5), industrie, innovation et infrastructure (SDG 9), villes durables (SDG 11) et changement climatique (SDG 13). Les pays qui fonctionnent bien dans les TIC réussissent également à progresser sur les SDG, alors que les pays qui sous-performent en matière de TIC sont également en retard sur la réussite des SDG.

“Les SDG offrent un chemin ambitieux pour mettre fin à la pauvreté, lutter contre les inégalités et lutter contre le changement climatique. Ils sont très variés, mais ont une chose en commun: tous dépendent du pouvoir habilitant des TIC “, a déclaré Kevin (Jingwen) Tao, président du Comité de développement durable de l’entreprise de Huawei, Huawei Technologies Co Ltd. « En tant qu’entreprise leader en TIC, Huawei s’intéresse vivement à la façon dont les TIC contribuent à la prospérité économique et à l’élévation du niveau de vie. “

Selon le rapport, la corrélation individuelle la plus forte est avec le programme SDG 9 qui promeut l’infrastructure, l’industrie et l’innovation. Ces deux secteurs rendent les sociétés plus efficaces et productives, créent des emplois et des opportunités d’investissement et soutiennent l’avancement technologique.

“Aujourd’hui, l’infrastructure la plus essentielle est contrôlée par les TIC: réseaux électriques, approvisionnements en eau, centres de transport, et plus”, a déclaré Monsieur Tao.

“Cela fait de l’infrastructure des TIC une pierre angulaire économique, pas seulement pour les services publics et la logistique, mais pour l’autonomisation. L’accès au haut débit permet aux gens d’obtenir une éducation, de démarrer des entreprises, de créer des emplois, et bien plus encore.

“Les entreprises privées doivent jouer leur rôle”, a déclaré Monsieur Tao. “Depuis sa création, il y a 30 ans, Huawei a réinvesti plus de 10% de ses revenus annuels en R&D. L’année dernière, l’investissement R&D était de plus de 14%, soit environ 11 milliards de dollars. Nous croyons que cet investissement créera un avantage concurrentiel à long terme non seulement pour Huawei, mais aussi pour des entreprises dans d’autres économies “.