Selon une source chinoise, Xiaomi tente de cacher des cas d’expositions de smartphones en proposant à ses utilisateurs de signer un pacte de confidentialité, histoire de ne pas révéler sur les réseaux sociaux et à la presse que son téléphone avait explosé. Une information à prendre avec précautions.

L’entreprise aurait approché son client dont le smartphone aurait explosé pour remboursement,mais à condition qu’il garde le silence sur cette affaire. Le client susmentionné  possédait un appareil de la gamme Redmi Note 3, mais à quelques mois de son achat, Le smartphone a pris feu pendant qu’il était en charge.

Le client est allée se plaindre auprès de la société. En guise de dédommagement, Xiaomi  lui a offert un smartphone de rechange de 600 yuans environ (80 euros ). Mais pour obtenir cette compensation, le client devait signer une clause de confidentialité pour ne pas dévoiler cet incident. Rappelons, l’affaire du Galaxy Note 7 a laissé des traces à Samsung. Xiaomi veut éviter de subir le même désastre médiatique.

Source