Facebook devient de plus en plus repoussant durant la dernière période, le réseau social le plus répandu au monde voit une décroissance dans son activité à cause de son application encombrée et son site web qui ne se charge presque pas.

Facebook est le plus gros réseau social au monde. Créé en 1998 pour des utilisations militaires aux USA et rendu publique en 2004, le site bleu n’a connu que croissance dans son nombre d’abonnées jusqu’à atteindre 1.47 milliards d’utilisateurs actifs par jour et 2.23 milliards mensuels d’après les chiffres de statistia sur le MAU Facebook.
Mais depuis un certain temps, d’autres joueurs ont fait surface et arrivent à retirer des chiffres au géant d’internet, ce qui le pousse à essayer de se rattraper en retard en accumulant un maximum de fonctionnalités à son site et application.

Facebook Web.

Vous allez penser que je veux m’acharner sur le réseau social sans raison valable, je vous arrêtes tout de suite. D’après mon expérience et celles de mes collèges du domaine, Facebook prends trop de temps à se charger. Que ce soit en Wi-Fi, 3G+, 4G ou en fibre optique, la page Facebook tarde à actualiser tous ces composants. Mais pourquoi ?
Le site est surchargé d’éléments graphiques, les publications sponsorisés s’incruste de partout et on y trouve des options qui ne servent strictement à rien. Du coup, la page du fil d’actualité se charge à moitié, les ressources matérielles sont de plus en plus sollicitées et une connexion à internet standard ne suffit plus pour naviguer aisément. On remarque des délais au changement des pages, à la recherche de profils ou à l’accès aux messages. Le site prend donc un temps fou pour s’afficher complètement ou parfois même, il bloque carrément.

L’application Facebook sur Android.

Facebook sur Android est devenu invivable, les pubs alourdissent le chargement de la page d’accueil et il y’a même un magasin de vente en ligne, ainsi que d’autres options inutiles. L’application est encombré tellement il veut tout dominer et c’est justement ce qui repousse les utilisateurs et nuit à votre expérience quotidienne.
L’application Facebook pèse près de 500 MBs sur le stockage interne de votre appareil à trop vouloir y ajouter des fonctions pour contrer la concurrence.

La consommation de la RAM a, quant à elle, un impacte important sur les performances de votre smartphone, sans parler du démarrage automatisé des services en arrière-plan de cette dernière qui influent négativement sur l’autonomie de votre batterie ainsi que sur la consommation de votre forfait mobile.

Facebook Messenger.

Une interface compliquée, des jeux, les storys, devenues principales, et j’en passe. Les mêmes remarques précédentes s’appliquent à cette application.
Messenger sert à envoyer des messages, mais Facebook veut nous faire croire que c’est tout sauf ça, même un système d’exploitation qui contient tout ce qu’il faut pour ne jamais en sortir.

Facebook et Messenger Lite, la solution ?

Facebook inc. propose des versions allégées de ses applications mobiles, une solutions pour certains avec des ressources limitées peut-être mais une peine pour les possesseurs de smartphones de haute et moyenne gamme, car ces dérivées offre le service minimum et vous privent de fonctions principales tel que l’échange de photos sur Messenger.
Sur PC, on pense que Facebook force indirectement les utilisateurs à télécharger l’application disponible sur le store de Windows 10 mais pour les fans de Windows 7 qui n’ont pas accès à cette possibilité se retrouvent condamnés.
Je commence à penser que c’est le serveur de Facebook qui est encombré ou qu’il n’était pas prêt à cette charge.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here