Hier encore, s’est déroulé l’ouverture de la 6éme édition du Sommet Africain sur la Cyber Sécurité « African Cyber Security Summit » qui s’est  tenu au Sheraton hotel à Oran. Pour cet événement majeur prévu du 3 au 5 Avril,  DJEZZY sera le principal sponsor Platinum et participant durant celui-ci.

6 eme edition du sommet africainPendant ces 3 jours à venir, cette 6 éme édition de l’ACSS fera l’objet d’une rencontre entre les principaux décideurs IT (DSI, RSSI) des institutions et entreprises algériennes et africaines de tous les secteurs. Ces principaux cadres visent à organiser et inciter à renforcer les systèmes de défense informatique. Les entreprises doivent elles aussi investir pour accompagner leur transformation numérique et suivre la réglementation.

6 eme edition du sommet africainLa cérémonie, inauguré par monsieur Chikh Abdenour- Directeur des transmissions nationales et représentant du wali d’oran pour cet événement, a fait l’introduction par un mot de remerciement et confirmé lui aussi l’importance primordial que les entreprises et sociétés algérienne doivent donner a la cyber sécurité ainsi qu’a la protection de leur données des cyber attaques.

« La cybersécurité est plus qu’un enjeu majeur, en effet les entreprises algériennes ainsi que les services publics utilisent de plus en plus l’outil de développement informatique, ces derniers peuvent être confrontés à tous moment a des attaques cybernétique » A spécifié Vincenzo Nesci président de Djezzy. C’est dans ce cadre que les acteurs IT jouent un rôle plus qu’important dans la protection de donnés et en matière de digitation.

Un grand nombre de participants ce sont réunis durant l’événement pour contribuer au développement d’un nouveau système numérique algérien. On compte plusieurs représentants des partenaires du sommet africain tous venu dans le but de définir l’ensemble des caractéristiques concernant leur entreprises ainsi que leur contribution pour le développement des systèmes numérique dont M. Hamid BOUGHAZI – Directeur Régional Afrique du Nord et Afrique Francophone à Fortinet,  Faiz Djellouli Head of CITI Cybersecurity à ENGIE, Flavien VIVIER – Security Solutions Engineer chez RAPID7 ou encore Babacar Wagne – Consultant Sécurité Cisco en Afrique ainsi que Symantec, Wallix, Arbor Networks, Business France, Atos et bien d’autre.

6 eme edition du sommet african cyber

 

A la suite de l’ouverture de l’événement par Mehdi Zakaria, président de l’Association algérienne de la sécurité des systèmes d’information (AASSI) de dévoiler les objectifs du sommet et qui visent à sensibiliser les acteurs et professionnels des IT mais aussi l’opinion public sur le sujet de la cyber sécurité en Algérie. Il a rajouté que la cyber sécurité et protection des donnée sont extrêmement liée et que pour une bonne pratique et protection contre les cybers attaque, les entreprises devraient commencées par prendre conscience que les pays africains ont tous les atouts technologiques pour rivaliser en matière de cyber sécurité.

Baromètre 2018 Cyber Sécurité des entreprises Algériennes :

Une étude a été réalisée par XCOM Agency, l’organisateur de l’ACSS,  en partenariat avec le cabinet d’étude Algeria Digital Trends et Sponsorisé par Rapid7 leader Vulnérability Risk dans le cadre de la sécurité au sein des entreprises Algérienne ainsi que leur niveau de maturité en ce qui concerne le sujet de la cyber sécurité.

6 eme edition du sommet africain

 

Le rapport de cette étude est comme suite:

  • Le rapport met en avant que le manque de budget qui est de 35% l’un des principaux obstacles à l’adoption de la Cyber Sécurité.

 

  • Seulement 15% affirment avoir mis en place un SOC (Security Operation Center) sachant que le budget Cyber Sécurité augmentera en 2019 pour 53% des sondés.   
  • 32% des organismes ont mis en oeuvre une solution de gestion de vulnérabilité, dont 57% ont répondu oui a une mise en œuvre d’une solution antivirale.

 

  • 57% des organismes déclarent qu’ils n’hébergent pas leurs données chez un hébergeur algérien ayant ses Datacenter en Algérie, alors que 29% indiquent qu’ils le font d’ores et déjà chez des fournisseurs à l’étranger.

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here