Deux employés de Huawei ont été arrêtés en Pologne à la suite d’allégations d’espionnage pour le gouvernement chinois. Il s’agit du deuxième incident après l’arrestation du directeur financier de Huawei au Canada.

huaweiAujourd’hui, l’agence polonaise de contre-espionnage estime qu’elle dispose de preuves tangibles des agissements répréhensibles des employés de Huawei. L’un d’eux est polonais et l’autre est chinois. Le ressortissant chinois est directeur des ventes tandis que le Polonais est un ancien haut fonctionnaire de l’agence de sécurité intérieure de la Pologne.

Lire : Xiaomi Mi Mix 3 débarque enfin en Europe

Tous deux resteront en détention pendant les trois prochains mois et pourraient risquer jusqu’à 10 ans de prison. Huawei, d’autre part, a dit qu’il est au courant de la situation mais nie les propos pour le moment.

Aussi : Huawei dévoile le Kunpeng 920 – le plus puissant CPU serveur basé sur ARM

L’entreprise s’est battue sur plusieurs fronts au cours de la dernière année. Tout a commencé lorsque les fournisseurs américains ont cessé de vendre les smartphones Huawei et que le gouvernement a interdit aux fonctionnaires d’utiliser les appareils de l’entreprise. Les États-Unis ont ensuite demandé au reste du monde d’interdire l’utilisation de l’équipement Huawei et certains pays comme l’Australie et le Royaume-Uni ont écouté.

A Voir : Samsung Galaxy S10 arrive officiellement le 20 février

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here